PROMENONS-NOUS DANS... LE LAONNOIS !

LA VILLE

pteardon.jpg (11228 octets)Pour cette première promenade, nous vous proposons d'entrer dans Laon par la Porte d'Ardon près de laquelle on s'arrêtera pour admirer le panorama qui s'offre sur le sud de la ville. En passant ensuite par le côté inférieur de la célèbre Porte, on rattrapera, avant d'arriver à la Préfecture, et sur la gauche, la rue des Chenizelles que l'on suivra jusqu'au boulevard Michelet et à l'avenue de la République, au bout de laquelle on trouvera, en haut de la promenade de la Madeleine qui fait le tour de la très belle abbaye Saint Vincent, une vue superbe sur toute la Cuve Saint Vincent et la Ville Haute. De là, en reprenant en sens inverse l'avenue de le République, on reviendra à l'ancienne abbaye Saint Martin, qui jouxte la Bibliothèque Municipale et le Centre Hospitalier. On pourra ensuite parcourir la rue Saint Martin et par elle arriver à l'Hôtel de Ville.
Laonwalk01.gif (36973 octets)De là, par la rue Sérurier, on parviendra au pied de la Cathédrale dont la visite s'impose, sans oublier la cour de l'ancien Palais Episcopal (actuel Palais de Justice). Au long de ce Palais, on peut ensuite suivre la promenade du Nord et revenir vers l'Hôtel de Ville par le rempart Nord et goûter la vue imprenable sur toute la plaine qui s'étend au nord de Laon en parcourant les remparts par la rue Milon de Martigny et la promenade Saint Just jusqu'au lycée Paul Claudel d'où on rattrapera l'Hôpital. Avant de redescendre en Ville Basse pour une prochaine visite, on n'oubliera pas de s'arrêter à la Porte de Soissons (devant l'I.U.T. et l'I.U.F.M.) et de faire une dernière photo devant la Tour Penchée.

 

SUD-OUEST

Le Sud-Ouest de Laon offre de nombreux sites à visiter et panoramas à admirer :

OUEST
L'Ouest de Laon comblera les amoureux de la nature et des vieilles pierres.

En sortant de Laon, on prendra la N 44 en direction de Saint Quentin.
Crépy n'est qu'à quelques kilomètres. On y admirera les églises Saint Pierre et Notre-Dame, l'ancien hospice, et on y découvrira un intéressant système de défense par inondation. Là se trouve aussi l'emplacement du canon allemand dit "Grosse Bertha" qui tirait sur Paris lors de la première guerre mondiale.

Après avoir repris un moment la N 44, rejoignons ensuite Saint Nicolas aux Bois, les ruines de l'ancienne abbaye et du prieuré du Tortoir (14ème) et l'église Notre-Dame (12ème).

Nombreux sont les sites pittoresques en Forêt de Saint Gobain, parmi lesquels les "Roches de l'Ermitage", la source miraculeuse de Saint Gobain, la "Fontaine de la Goutte" (source naissant entre les racines d'un hêtre), la fontaine pétrifiante de la carrière Saint Bourgand, et de très nombreux arbres remarquables.

Il faut faire une halte à Septvaux pour voir les ruines d'un moulin à eau, le lavoir, et l'église Notre-Dame (12ème) avec ses deux clochers et sept pignons correspondant aux "sept vallons" dont le village tire son nom.L'Ombre de Saïno

Dessin du château de Coucy, dans
"L'Ombre de Saïno" de Jean Quimper et Pierre Forget.
Avec l'aimable autorisation des Editions du Triomphe
7 Rue Bayen - 75017 PARIS
Tél : 01 40 54 06 91 - Fax : 01 40 54 92 08
www.editionsdutriomphe.
fr

Coucy le Château mérite un arrêt prolongé pour les restes de son magnifique château construit par Enguerrand III au 13ème siècle, château dont le splendide donjon de 60 mètres aux murs épais de 7,5 mètres a été dynamité par les allemands en 1917 en même temps qu'ils détruisirent toute la ville. On ne passera pas à Coucy sans visiter le musée de la tour de la Porte de Soissons, le musée lapidaire au corps de garde du château, et l'église Saint Sauveur du 12ème siècle.
Le retour à Laon pourra se faire par Prémontré, siège de la célèbre abbaye, et Anizy le Château.

Le Belle Vue offre un apéritif à tout client se recommandant de ce site

LE CHEMIN DES DAMES
Au Sud de Laon, entre la RN 2, qui mène à Soissons et Paris, et la RN 44 qui conduit à Reims, s'étend le Chemin des Dames.
Ainsi nommé parce qu'il était emprunté par les filles de Louis XV lorsqu'elles se rendaient au château de la Bove, tandis que les hommes passaient par la vallée de l'Ailette et y chassaient, le Chemin des Dames doit surtout sa triste célébrité aux combats qui s'y sont déroulés pendant la première guerre mondiale.

En partant du Monument des Crapouillots, au carrefour du Moulin de Laffaux sur la RN 2, revenir vers Laon et prendre à droite avant Chavignon.dragon.jpg (15688 octets)
A partir de là, on trouvera successivement

vauclair.jpg (19510 octets)De là, on pourra rejoindre Laon par Corbeny et la RN 44, ou revenir par la vallée de l'Ailette en visitant les ruines de l'Abbaye de Vauclair avant de s'arrêter pour un moment de détente au parc nautique de l'Ailette ou sur les bords du Lac de Monampteuil.

[Retour sur la page du Tourisme]